Platinum End #3

Tome 3

de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, éditions Kazé, 2016, ISBN 978-2-82032-540-2, 6.99 €

L’histoire :

anges compétition meurtres amour obéissance soumission entraide lutte solidaritéMirai et Saki sont rejoints par un autre candidat qui leur propose de lui tirer dessus pour prouver sa bonne foi. Devant leur hésitation, l’ange de Mirai décide d’y regarder de plus près, mais Nanato est sincère. Il ne veut surtout pas voir Metropoliman devenir Dieu. Il s’allie donc avec eux pour tenter de le mettre hors d’état de nuire. Or, il y a urgence car ce dernier a libéré une tueuse en série qui recommence à faire des victimes…

Chronique :

Dans ce troisième tome, le cas de conscience, la grande question qui travaille Mirai, concerne le droit de tuer ou non, que ce soit avec une bonne raison ou en légitime défense. Mirai ne veut pas tuer, même si cela doit lui coûter la vie, et il résiste à la pression de Nanato qui tente de le convaincre que ce sera peut-être nécessaire pour vaincre Metropoliman. Mirai refuse, toutefois si la vie de quelqu’un d’autre était en jeu, le choix pour lui serait beaucoup plus cornélien et il en prend conscience.
Le nouveau personnage, Nanato, est loin d’être inintéressant, et le fait qu’il ne soit pas un adolescent enrichit l’histoire. En effet, il apporte son expérience à ses alliés, de même que le savoir de son ange. Grâce à son aide, ils élaborent une stratégie et complètent leur identification des autres candidats. Il permet également de mettre en lumière la grande humanité de Mirai et de poser la question de fond évoquée plus haut, d’en débattre.
En revanche, le personnage de Mimimi met plutôt mal à l’aise, ce qui est sans doute voulu (il s’agit d’une réussite dans ce cas), d’autant qu’elle cumule les clichés tout en étant parfaitement malsaine.
Bref, il s’agit d’un troisième tome riche d’interactions et de considérations humaines, moins tourné vers l’action, même si cette dernière n’est pas absente, et qui propose encore une fois un sujet de réflexion qui se prolongerait aisément du côté de la philosophie. Il reste à savoir comment va évoluer la situation dans le tome 4, si Mirai parviendra à se tenir à ses choix, surtout lorsque l’on voit la fin de ce tome-ci.

Autres tomes de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 4 (chronique)

désespoir ange suicide Dieu choix amour mort vie liberté ailes flèches responsabilité platinum-end-2 ange Dieu candidats lutte concurrence meurtres compassion regrets pardon

Le 16.03.2017