Le retour de l’oiseau tonnerre #2

Tome 2 : Perceptions

par Anne Robillard, éditions J’ai lu, 2017, ISBN 978-2-290-13248-7, 6.90 €

L’histoire :

Logan poursuit l’exploration de ses vies antérieures et évolue spirituellement avec l’aide de ses amis Rain et John, ainsi que de ses guides. Toutefois, son changement intérieur attire l’attention de mystérieux ennemis qui sont bien déterminés à l’empêcher de réaliser la mission qui l’attend. Pour cela, le meurtre ne les effraie pas, pas plus que les dommages collatéraux. Il devient urgent pour Logan d’apprendre à se protéger lui-même et d’atteindre le niveau de conscience qui lui permettra d’accomplir son destin…

Chronique :

Avec ce deuxième tome, l’autrice poursuit sur la lancée du premier, mais y incorpore des péripéties et rebondissements qui l’animent un peu plus que précédemment. C’est heureux, car cela nous évite l’impression de répétition et de tourner en rond qui se dégageait du premier opus. Comme auparavant, on reste dans un univers très New Age et l’apprentissage de Logan se fait à un rythme élevé, lequel va même augmenter sous la pression de ses mystérieux ennemis. Je vous épargnerai le fait de me répéter sur ce que je pense de ce rythme, je l’ai déjà fait dans la chronique du tome 1, mais je n’ai pas changé d’avis sur le sujet, même si cette fois, le personnage de Logan relève lui-même qu’il serait bon de lui laisser le temps de digérer les choses.
L’évolution des relations entre les personnages est intéressante, avec de nouvelles amitiés et des retrouvailles, tandis qu’un « réseau d’âmes » se dévoilent petit à petit au lecteur. Les croyances et pratiques spirituelles se rencontrent, s’apprivoisent, et le maître mot est la tolérance, le respect de l’autre, jusque dans les réflexions qui s’appliquent aux grandes religions monothéistes.
Enfin, si ce tome se révèle un peu plus animé et varié que le premier, on peut regretter sa fin abrupte, qui donne l’impression que l’on a coupé arbitrairement dans le texte pour éviter d’avoir un trop gros volume. On se retrouve en tournant la page face à la table des matières sans que rien ne l’ait annoncé, et on est surpris de cette coupe qui, au niveau de l’histoire, ne se laisse pas prévoir et ne semble pas particulièrement justifiée.
Bref, ce deuxième tome est un peu plus captivant que le premier et comme lui, se laisse lire aisément. Les valeurs qu’il défend sont positives si on passe sur l’aspect religieux ou New Age, toutefois il est dommage que la fin du livre n’ait pas été plus mise en forme. Il est à noter tout de même l’originalité d’une série telle que celle-ci, où les héros ne se battent pas, ne font preuve d’aucune violence, et où le combat le plus important se passe au niveau spirituel et dans la quête de soi, de sa propre élévation. Ce n’est pas si courant.

Autres tomes de la série :

1. L’éveil (chronique)
3. L’envol (chronique)

réalisation aboutissement spiritualité

Le 13.10.2017

Publicités