Le Baiser de l’Ange #3

Tome 3 : Âmes sœurs

par Elizabeth Chandler, éditions Hachette (Black moon), 2010, ISBN 978-2-01-201915-7, 14 €

L’histoire :

Droguée à son insu par Gregory, Ivy ne doit qu’à son petit frère Philip, aidé par Tristan, de ne pas avoir été tuée. Toutefois, tout le monde croit à une tentative de suicide, et la manœuvre était si pernicieuse qu’elle-même doute de sa santé mentale. Éperdue, elle finit par prendre en compte ce que dit Philip de l’ange Tristan et ce dernier parvient enfin à entrer en communication avec elle. Elle prend alors conscience de la duplicité de Grégory et se cherche des alliés alors qu’il tente de l’isoler davantage pour qu’elle soit à sa merci. Heureusement, Ivy peut compter sur les anges, ainsi que sur Will, également amoureux d’elle.

Chronique :

Avec ce dernier tome, la trilogie se conclut et tout est dévoilé. Le machiavélisme de Gregory, sa folie, apparaissent dans toute leur horreur, tandis qu’Ivy se débat dans sa toile tout en essayant de protéger ceux qui lui sont chers. Pour cela, elle est obligée de jouer double-jeu, mais son adversaire est bien meilleur dans ce domaine et ne s’embarrasse pas de considérations morales. Dans la toute-puissance, seul son ego lui importe, son statut et le paraître, et il fait peu de cas des sentiments des autres.
Dans ce microcosme qu’est le lycée, on voit bien comme les rumeurs et les réputations vont vite, avec ou sans fondement, étiquetant leurs victimes sans égards pour leur ressenti ou leur vécu. Un miroir de la société en quelque sorte, puisque le paraître domine au lieu de s’intéresser à l’être. Heureusement, certains personnages font preuve de davantage de profondeur, et il est à noter que ce sont tous deux des créateurs : Will, artiste dans l’âme, et Beth, passionnée par l’écriture, romancière en devenir… Quant au personnage de Philip, il apporte de la fraîcheur et de la lumière avec son regard d’enfant, un enfant qui croit aux anges, ne doute pas de leur existence et communique avec eux. Il crée le lien et permet à sa sœur de dialoguer à nouveau avec ses protecteurs.
Du point de vue de la construction, l’histoire commence dans la noirceur, puis s’illumine par petites touches tout en maintenant la tension dramatique jusqu’au bout. Les disparitions de Tristan dans les ténèbres ajoutent un peu de sel puisque pendant ces périodes, Ivy ne peut pas compter sur lui, et l’aveuglement complet des parents n’est pas fait pour aider. Il est même incroyable que la mère d’Ivy soit si crédule, au point de croire sa fille capable d’un acte horrible, comme si elle ne la connaissait pas^^.
Bref, comme les précédents, ce tome se lit vite, facilement, et apporte une conclusion positive au deuil d’Ivy, tandis que l’intrigue est totalement dénouée et Gregory révélé dans toute sa noirceur. Une série divertissante 🙂

Autres tomes de la série :

1. L’accident (chronique)
2. Soupçons (chronique)

À noter : il existe une seconde trilogie, Le Retour de l’Ange.

ange mort accident sabotage amour protection

Le 07.11.2017

 

Publicités