Earthend #1

Tome 1 : Visions de feu

de Gillian Anderson et Jeff Rovin, éditions Bragelonne, 2016, ISBN 9782352949329, 17.90 €.

L’histoire :

Psychiatre pour adolescents renommée, Caitlin O’Hara est contactée par Ben, un ami interprète à l’ONU, pour intervenir en urgence auprès de Maanik, la fille de l’ambassadeur Pawar, seul chantre de la paix entre le Pakistan et l’Inde, prêts à en découdre pour la possession de la province du Cachemire. Afin de ne pas nuire aux pourparlers, l’état de l’adolescente ne doit pas être ébruité, sous peine d’être instrumentalisé par les deux pays qui n’attendent que de pouvoir se sauter à la gorge.
Rapidement, Caitlin se rend compte que l’étrange mal qui frappe Maanik ne semble pas relever de la psychiatrie. Lorsqu’une autre jeune fille en Haïti présente des symptômes similaires, elle part la rencontrer pour poursuivre son enquête. Peu à peu, elle se trouve confrontée à ce que seule la science ne peut expliquer, l’obligeant à revoir en profondeur sa conception des choses, tandis qu’une menace intangible plane sur le monde…

Chronique :

Voici un roman dans lequel on plonge sans difficulté, et qu’il est ensuite difficile de lâcher. Les personnages ont de la profondeur, les manifestations paranormales sont discrètes et à la fois tout à fait interprétables de manière plus rationnelle, ce qui sème le doute dès le début. Si Caitlin a pour habitude dans son métier de maintenir une certaine distance émotionnelle avec ses patients, cette fois elle n’y parvient pas et c’est une bonne chose. Sans cela, elle ne pourrait ni avancer, ni comprendre, ni mesurer l’ampleur du phénomène… L’approche cartésienne n’est pas complète, ne suffit pas, et ce n’est que par l’apport d’autres visions du monde qu’elle parvient peu à peu à cerner ce qui se passe. Le personnage est obligé de faire un saut dans le vide intellectuellement, et tout le cheminement qui l’amène à ce point est à la fois intéressant et très bien construit.
D’une certaine manière, tout en nous proposant une solide énigme fantastique dans laquelle nous avançons pas à pas, comme les personnages, le roman met en avant l’ouverture d’esprit, l’interculturalisme et la tolérance face à la différence. Il parvient à allier une lecture aisée avec une certaine profondeur de propos, sans se montrer didactique, et en y insufflant une bonne dose de suspense. Il m’a paru équilibré, dans un rythme régulier mais dynamique. Les fans de X-files ne pourront sans doute pas s’empêcher de faire un lien avec la série, vu l’identité d’un des deux auteurs, et ils n’auront pas totalement tort. Toutefois, ce serait réducteur de s’arrêter là.
Bref, j’ai passé un excellent moment avec ce livre. Il s’est révélé prenant, il suscite l’empathie pour ces adolescents dans la tourmente, pour ces adultes qui tentent d’y voir plus clair et de leur venir en aide, le tout en étant à peu près démunis face à quelque chose qu’ils n’ont jamais rencontré. Un excellent roman fantastique à suspense qui m’a donné envie de me pencher sur la suite. 🙂

Autres titres de la série :

Tome 2 : Rêves de glace
Tome 3 : Échos des mers

Le 16.11.2018

Publicités