4 histoires fantastiques illustrées

d’Edgar Allan Poe, illustrées par Gris Grimly et traduites par Charles Baudelaire, éditions Flammarion.

Les histoires :

4 histoires fantastiques illustréesUn chat qui semble revenu d’entre les morts pour se venger, un prince qui défie la mort de venir le dénicher, un bouffon qu’un roi provoque et une maison bien trop liée à la vie de ses habitants… Quatre récits d’un des maîtres du fantastique, pour horrifier, faire frissonner ou sourire, enrichies d’illustrations de caractère.

Chronique :

Qu’est-ce qui fait sortir ce livre de l’ordinaire, hormis la qualité des récits que l’on doit au célèbre E.A. Poe ? Ses illustrations. Loin d’être simplement redondantes avec le récit, elles portent très bien leur nom, car elles l’illustrent et renforcent l’atmosphère des histoires écrites par l’auteur. Avec son coup de crayon particulier, Gris Grimly parvient à rendre le côté sombre des contes qu’on nous présente, et donne une allure assez hallucinée, voire hallucinante, aux personnages.
Ouvrir ce livre, c’est un peu comme un aperçu sur un asile de fous. La mesquinerie et la méchanceté humaines ont la part belle, tout comme la cruauté gratuite et l’orgueil, mais c’est surtout une instabilité mentale inexplicable qui est mise en jeu. Certains personnages eux-mêmes ne savent pas ce qui les conduit aux confins de la folie, même s’ils en sont conscients, ce qui est d’autant plus tragique.
De quoi provoquer l’horreur sans l’ombre d’un doute.

02.10.2015

Publicités