Ivy Wilde #3

Tome 3 : SOS fantômes en détresse

par Helen Haper, Collection Infinity, 2019, ISBN 978-2-3757-4928-9, 5.99 € en e-book.

L’histoire :

Suite à ses aventures en Écosse, Ivy voit désormais les fantômes. Winter est aux petits soins pour elle, mais il tourne en rond comme un lion en cage loin de la branche Arcanes et de l’Ordre. Il en souffre, mais refuse de changer d’avis. Grâce à ses nouvelles facultés, Ivy découvre l’existence d’un tueur en série qui s’en prend exclusivement aux personnes dotées de magie. Winter et elle décident donc de tout faire pour le stopper, mais l’homme est intelligent et possède un avantage qu’aucun d’entre eux n’avait envisagé. Ils doivent donc faire preuve de ruse et de prudence pour tenter de l’arrêter avant qu’il ne fasse d’autres victimes…

Chronique :

Dans ce troisième tome, le ton est un peu plus grave vu le fil principal de l’histoire, toutefois grâce au personnage d’Ivy, une certaine touche de légèreté est conservée. Entre sa manière de raconter, les situations dans lesquelles elle se met et les revenants avec lesquels elle doit composer, l’humour ne manque pas. Les choses ne sont pas simples, surtout que la jeune femme s’inquiète pour Raphaël qu’elle voit malheureux. Toutefois, têtu comme il l’est, il refuse de faire marche arrière, ce qui met certaines choses en péril. Heureusement, quand il le faut, Brutus n’a pas sa langue dans sa poche, et le danger que l’Ordre tout entier doit affronter n’est pas des moindres.
Le meurtrier ne recule devant rien, use de tout ses atouts, quitte à mettre en péril des innocents. L’enquête est compliquée par le fait qu’Ivy et son compagnon n’ont pas accès à un certain nombre d’informations et de moyens, mais la jeune femme sait heureusement faire preuve de débrouillardise. Du reste, son contact avec les fantômes lui donne tout de même quelques avantages, encore qu’il semble présenter aussi nombre d’inconvénients.
C’est une course contre la montre, une forme de compétition avec le tueur pour le prendre de vitesse et se montrer plus malin que lui, tandis que ses victimes se retrouvent prisonnières pour l’éternité.
Bref, ce troisième tome est tout aussi prenant que les autres, il se lit rapidement, et l’évolution des personnages principaux maintient notre intérêt, surtout qu’ils n’ont pas fini d’être poussés à s’adapter !

Autres titres de la série :

Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie (chronique)
Tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalité (chronique)
Tome 3.5 : Noël, enquête et étincelles (chronique)

Le 12.12.2020