Devils Line #6

Tome 6

de Ryo Hanada, éditions Kana, 2016, ISBN 978-2-5050-6566-1, 7.45 €

L’histoire :

vampire brigade policier passé mémoire piège lutte ennemisAnzai et son équipe ont déplacé leur quartier général. Après un entraînement un peu particulier avec Ishimaru qu’ils soupçonnent d’être une taupe, ils en concluent qu’il n’est pas digne de confiance. Il possède de nombreuses informations sur les vampires, qu’il ne devrait pas avoir. Dans le même temps, Anzai se rend compte qu’une fois transformé et hors de contrôle, des souvenirs lui reviennent, qui impliquent leur ennemi, Hikuhara. Informé du coup de filet que la brigade prépare, ce dernier décide de nettoyer derrière lui…

Chronique :

Dans ce tome, la toile de l’araignée Hikuhara resserre ses liens autour de l’équipe d’Anzai et de ses amis, qui tentent de le faire tomber de manière légale. Toutefois, ce dernier ne s’embarrasse pas de ce genre de scrupules et est prêt à tout pour garantir la suite de ses plans, y compris à sacrifier ses acolytes froidement.
De son côté, Anzai continue d’explorer ses capacités, et si l’intrigue vis-à-vis de Hikuhara et Ishimaru est passionnante, la situation avec Tsukasa est ennuyeuse à mourir. On se demande encore quelle est l’utilité du personnage dans l’histoire, même si la fin du tome montre une tentative pour la faire exister. Tentative on ne peut plus maladroite, alors que dans le tome précédent, elle tenait plus la route et se révélait plus sensuelle. Ici, Tsukasa se montre d’une lourdeur et d’une maladresse censées faire sourire, de même que son inattention au sujet d’un certain détail. Elle prend les devants, mais les choses sonnent faux à s’excuser comme si elle n’assumait ni sa jalousie, ni son désir. La scène donne ainsi l’impression d’être un morceau obligé pour contenter une partie du public, au lieu de s’intégrer harmonieusement au récit. En revanche, le duo Takashi et Juliana tient davantage la route et promet d’être intéressant dans son évolution, de même que le cas de conscience auquel 06 va se retrouver confronté.
Bref, côté enquête et mystère sur le passé d’Anzai, l’intrigue reste captivante, alors que concernant son couple avec Tsukasa, ça n’avance pas. Heureusement, les autres éléments de l’histoire demeurent suffisamment solides pour compenser cette faiblesse. À poursuivre.

P.S. : N’hésitez pas à retirer la jaquette, il y a un petit bonus en dessous 😉

Autres tomes de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 3 (chronique)
Tome 4 (chronique)
Tome 5 (chronique)
Tome 7 (chronique)

amour demi-vampire humaine obsession traque meurtriers vampires amour demi-vampire humaine complot police assassinats vampire policier traque meurtrier complot assassinat amour manga vampires lutte protection organisations secrètes police meurtres poursuite amour amitié contrôle pulsions infiltration vampires amour police coéquipier expériences laboratoire manipulation enquête protection maîtrise vampire brigade police infiltration double-jeu blessure don sang contrôle piège journalistes

Le 02.12.2016

 

 

Publicités