Devils Line #12

Tome 12

de Ryo Hanada, éditions Kana, 2019,ISBN 978-2-5050-7131-0, 7.45 €

L’histoire :

Alors que de nouvelles manifestations anti-vampires ont lieu, Anzai et ses collègues de la Towan sont sur le qui-vive, de même que leurs anciens collègues policiers. Dans le même temps, les anciens membres du CCC sous protection apprennent que Kikuhara s’est échappé, et que tout semble lié au ministre de la santé, qui est en passe de devenir Premier ministre. Quant à Kaname, la vice-ministre de la Santé, elle annonce un jour sanglant à Taira qu’elle a fait venir auprès d’elle…

Chronique :

Ce douzième tome nous rapproche de la fin, annoncée dans deux tomes, si bien qu’il s’agit plutôt d’un volume de mise en place pour le grand final. L’essentiel de la narration concerne bon nombre de personnages secondaires qui se positionnent pour le dernier acte, entrecoupé de flashbacks les concernant, tandis que l’agitation gagne une nouvelle fois les rues de la ville.
Les violences anti-vampires, qui ont fait plusieurs victimes, finissent par avoir l’effet tant redouté par les policiers, elles poussent au désespoir différents vampires qui entament des représailles face à la foule haineuse. Pendant ce temps, ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre mettent en route la dernière étape de leur propre plan, et Hans en fait partie intégrante, d’une manière que l’on ignore totalement, mais qui fait craindre qu’il ne soit l’un des nombreux sacrifiés dans l’affaire.
Nous découvrons aussi que Kikuhara pourrait encore une fois se montrer déterminant et avoir caché ses véritables intentions, ramenant dans la lumière ce personnage complexe alors même qu’il reste absent des vignettes se déroulant au présent. Quant aux anciens membres du CCC, ils ont peut-être encore un rôle à jouer, mais cette fois aux côtés d’Anzai que certains contactent et informent de la fuite de Kikuhara.
Encore une fois, la narration et les relations entre les personnages sont un moyen d’aborder l’exploration des sentiments et les différentes formes d’affection qu’ils peuvent développer entre eux. Il y a toujours beaucoup d’empathie, d’écoute, et chacun essaie de comprendre l’autre comme il peut. Si cela permet de creuser les personnages, le rythme s’en trouve ralenti, ce qui est quelque peu frustrant et laisse le sentiment que l’histoire fait du sur place.
Bref, dans ce nouveau tome, on voit la fin se rapprocher, et même si j’avoue avoir été un peu déçue par ce volume qui donne l’impression de piétiner, il est clair que les événements vont se précipiter par la suite. Je me demande ce que nous réserve l’autrice pour son final !

Autres titres de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 3 (chronique)
Tome 4 (chronique)
Tome 5 (chronique)
Tome 6 (chronique)
Tome 7 (chronique)
Tome 8 (chronique)
Tome 9 (chronique)
Tome 10 (chronique)
Tome 11 (chronique)

amour demi-vampire humaine obsession traque meurtriers vampires amour demi-vampire humaine complot police assassinats vampire policier traque meurtrier complot assassinat amour manga vampires lutte protection organisations secrètes police meurtres poursuite amour amitié contrôle pulsions infiltration vampires amour police coéquipier expériences laboratoire manipulation enquête protection maîtrise vampire brigade policier passé mémoire piège lutte ennemis vampire brigade police infiltration double-jeu blessure don sang contrôle piège journalistes vampires humains cohabitation

Le 18.08.2019