Devils Line #11

Tome 11

de Ryo Hanada, éditions Kana, 2018, ISBN 978-2-5050-7130-3, 7.45 €

L’histoire :

Anzai et Tsukasa expérimentent l’approche de leur intimité à deux en profitant des infrastructures de ONL pour être en parfaite sécurité. Toutefois, chacun doit finalement reprendre sa vie, car Anzai doit postuler pour un nouveau poste, tandis que Tsukasa cherche à approfondir ses connaissances sur les vampires. Dans le même temps, les anciens du CCC sont réunis par les policiers qui les surveillent, tandis qu’un plan de grande envergure se met en branle pour contrebalancer les factions anti-vampires…

Chronique :

Avec ce 11e tome, nous retrouvons Anzai et Tsukasa dans un moment intime, que le volume précédent mettait en place. Encore une fois, il n’y a pas de langue de bois, la question des relations sexuelles est abordée sans tabou, mais sans vulgarité non plus, et les deux personnages tâtonnent à la découverte l’un de l’autre, du plaisir et de moments partagés.
Toutefois, cela ne représente qu’un intermède par rapport à la trame générale de l’histoire, car bien vite les considérations politiques et sociétales reviennent sur le devant de la scène. Elles sont abordées de différentes manières, autant par le nouvel emploi offert aux vampires de l’ancienne section 5 que par les apports du point de vue de Shimase. Cette dernière prend d’ailleurs de l’ampleur et on s’aperçoit que Hans ne va pas tarder à prendre davantage d’importance, voire peut-être jouer un rôle crucial pour apaiser la société face à la haine anti-vampires.
Les sentiments des uns et des autres continuent à occuper une bonne place, dans le sens où ils sont moteurs dans les décisions et les actions de nombreux personnages. On en apprend un peu plus sur Ushio et le personnage est l’occasion de dénoncer le harcèlement scolaire.
Comme toujours, l’autrice livre un tome qui ne peut que parler aux adolescents, en abordant des problématiques qui les préoccupent, mais elle propose également une réflexion sur la société, la haine, la tolérance, la découverte de l’autre…
Bref, voici un tome intéressant, que l’on lit avec plaisir, et dont la fin annonce un peu plus d’animation pour la suite. 🙂

Autres titres de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 3 (chronique)
Tome 4 (chronique)
Tome 5 (chronique)
Tome 6 (chronique)
Tome 7 (chronique)
Tome 8 (chronique)
Tome 9 (chronique)
Tome 10 (chronique)
Tome 12 (chronique)

amour demi-vampire humaine obsession traque meurtriers vampires amour demi-vampire humaine complot police assassinats vampire policier traque meurtrier complot assassinat amour manga vampires lutte protection organisations secrètes police meurtres poursuite amour amitié contrôle pulsions infiltration vampires amour police coéquipier expériences laboratoire manipulation enquête protection maîtrise vampire brigade policier passé mémoire piège lutte ennemis vampire brigade police infiltration double-jeu blessure don sang contrôle piège journalistes vampires humains cohabitation

Le 01.08.2019