Chasseuse de vampires #2

Tome 2 : Le souffle de l’archange

de Nalini Singh, éditions J’ai lu, 2011, ISBN 978-2-290-03033-2, 8.90 €

L’histoire :

Alors qu’Elena travaille d’arrache-pied pour retrouver la forme et s’habituer à ses ailes, de sauvages agressions frappent des vampires qui sont retrouvés avec une dague de la Guilde des chasseurs dans le corps. Lorsque c’est un enfant ange qui disparaît, le Refuge, le lieu de repos et de formation des anges, entre en ébullition et Elena traque la piste avec encore plus de détermination… Mais tout cela ne semble pas grand-chose face à ce que prépare la plus ancienne du Cadre, si puissante qu’il se pourrait bien qu’elle soit réellement immortelle…

Chronique :

Si le premier tome de la série m’avait laissé un sentiment de gâchis, celui-ci s’améliore, bien qu’il y ait toujours des éléments qui m’agacent ou qui me font lever les yeux au ciel. Cette fois, l’intrigue occupe davantage de place dans le récit et elle se révèle solide. Les indices sont semés par petits bouts, nous n’en savons pas davantage que les protagonistes, et le problème que représente Lijuan (deuxième intrigue du roman) reste en arrière-plan, rappelé à notre bon souvenir régulièrement jusqu’à ce qu’il passe sur le devant de la scène. En cela, l’histoire est bien menée et ne souffre quasiment d’aucun temps mort. Quasiment, car évidemment, avec ce genre de littérature, on ne peut pas couper à la grosse scène érotique qui met le récit en suspens.
On peut facilement passer outre, mais beaucoup moins en ce qui concerne les allusions sexuelles qui sont encore nombreuses dans ce deuxième volet, toujours aussi lourdes. Mais le plus agaçant à mon sens, c’est cette vision des rapports homme/femme empreint d’agressivité, de prédation et de domination, qui sous-entend que même une femme forte veut inconsciemment un homme plus fort qu’elle pour se sentir protégée, voire pour s’y soumettre. Le pire à mon sens est de faire passer cela comme quelque chose de normal. Le raisonnement est faussé, vicieux, voire archaïque et caricatural. Un homme peut parfaitement aimer une femme forte sans se sentir menacé dans sa virilité, et une femme indépendante peut tout à fait se sentir épanouie avec un compagnon qui ne chercherait pas à la dominer. Les rapports en sont plus sains et équilibrés !
Bref, il y a du mieux par rapport au premier tome, l’intrigue prend toute sa place, et le parasitage érotique est moins fort, même si on aimerait tout de même le voir mis en sourdine. Peut-être que le tome 3 continuera vers l’amélioration en question ?

Autres tomes de la série :

1. Le sang des anges (chronique)
3. La compagne de l’archange
4. La lame de l’archange
5. La tempête de l’archange
6. La légion de l’archange
7. Les ombres de l’archange

Hors tomaison :

Le murmure des anges
L’énigme de l’archange

archange ange vampires sang chasseuse traque

Le 03.11.2017

 

Publicités