Charlie Madigan

Tome 1 : Ma Part de Ténèbres

de Kelly Gay, éditions Eclipse

L’histoire :

Ma Part de Ténèbres

Agent du B.S.I., Bureau Spécial de l’Intégration, Charlie fait équipe avec Hank, une sirène mâle, pour faire respecter la loi. Ils doivent démanteler le trafic d’une drogue outremondienne qui plonge les victimes dans le coma. Petit à petit, Charlie découvre qu’elle dispose de capacités hors normes. Tout semble lié à sa mort huit mois plus tôt et à son retour. Mais celui-ci cache des desseins qu’elle n’imaginait pas.

Chronique :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce roman va à cent à l’heure. Les situations animées s’enchaînent à un rythme effréné, sans laisser vraiment le temps de reprendre son souffle. Le monde imaginé par l’auteur ressemble à celui de nombreux ouvrages de bit-lit, une Amérique très actuelle, Atlanta ici, à laquelle viennent s’intégrer des créatures du paranormal : sirènes, djinns et autres êtres mythiques.
Le personnage de Charlie n’attire pas vraiment la sympathie. Il y a confusion entre femme forte, et agressivité, vulgarité…voire stupidité. Peut-être ai-je la dent dure, mais le personnage passe son temps à dire qu’il ne veut causer de tort ni à ses amis, ni à sa famille ou son équipier, alors qu’il fait systématiquement les choix qui conduisent exactement au contraire. Le tout pour montrer qu’il est fort, indépendant, qu’il n’a besoin de personne… Pourtant, indépendance ne rime ni avec irresponsabilité, ni avec égoïsme. La seule chose qui relève un peu Charlie, ce sont ses sentiments à l’égard de sa fille. Ils sont ce qui sonne le plus vrai en ce qui la concerne.
Par contraste, les personnages secondaires se révèlent plus intéressants. Chacun a sa personnalité, son caractère, moins exacerbé et plus nuancé que pour Charlie. Ils sont presque effacés, et paradoxalement ils paraissent plus réalistes. Il est bien dommage que l’auteur ait voulu à toute force camper un personnage principal aussi caricatural, car l’intrigue en elle-même n’est pas mauvaise. Les différentes informations forment un écheveau de fils qui s’entrelacent pour amener petit à petit au dénouement, sans que le lecteur ait trop l’occasion de deviner ce qui va suivre. Le monde est cohérent, il serait intéressant de voir comment évoluent certains alliés mais, ironie de la chose, sans avoir à s’infliger le personnage de Charlie.
En résumé, pour de la lecture de distraction pure, sans prise de tête, ce livre peut convenir. En revanche, si vous cherchez de la profondeur, passez votre chemin.

 tome 2 : Une aube de Ténèbres

Mise en page 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s