Agnès Cleyre #1

Tome 1 : L’Héritière

de Jeanne-A. Debats, éditions ActuSF, 2016, ISBN 978-2-36629-808-6, 8 €

L’histoire :

don fantômes vampires sirènes temps politique succession loup-garouAgnès Cleyre possède un don particulièrement embarrassant à ses yeux. Elle voit les fantômes, et ces derniers peuvent même la toucher, voire laisser une trace d’eux en elle. De ce fait, elle vit quasiment recluse depuis des années, à l’abri des charmes de protection de sa mère, dans la maison familiale. Malheureusement, le décès de sa famille la laisse orpheline et son oncle, un notaire un peu particulier, décide de l’accueillir dans son étude. Elle découvre alors que les affaires qu’il gère ne concernent pas les humains, mais les êtres surnaturels, vampires, loups-garous et compagnie. Bien vite, la vie tranquille d’Agnès devient beaucoup plus agitée…

Chronique :

Mélange d’urban fantasy, de fantastique et d’une pointe de bit-lit, ce roman à la fois drôle et bien écrit se dévore sans y penser. Nous y découvrons un personnage, Agnès, qui donne dans le ton humoristique, avec une bonne dose d’autodérision, et le monde dans lequel elle évolue est à la fois cohérent et encore plein de mystères qu’on ne demande qu’à découvrir. Les personnages sont bien campés, chacun avec une personnalité bien distincte et plus complexe qu’il n’y paraît. Dans le même temps, l’auteure joue sur les clichés et les stéréotypes du genre, et donne l’impression de s’amuser avec eux, tout en multipliant les références livresques et/ou cinématographiques (noms d’acteurs, grands classiques, auteure telle que Tanith Lee, et évidemment Twilight utilisé avec humour).
La galerie de personnages est intéressante, variée, même si les traditionnels vampires et garous tiennent le devant de la scène, avec les relations habituellement tendues que l’on rencontre dans le genre. Quant à l’intrigue, elle se met en place progressivement, et surtout monte en puissance du point de vue des découvertes, notamment en ce qui concerne les pouvoirs d’Agnès. Si un certain nombre d’éléments sont prévisibles, il n’en reste pas moins que l’on passe un excellent moment avec cette lecture. Dommage qu’il faille déplorer des coquilles dans le texte.
Bref, un roman avec lequel on ne s’ennuie pas, qui dessine des jeux d’influence et de politique surnaturelle imbriqués, tout en maniant avec bonheur humour et autodérision. J’espère que le tome 2 sortira en poche pour pouvoir le lire !

Autre tome de la série :

2. Alouettes (en grand format chez ActuSF)

Dans le même univers :

Métaphysique du vampire (chronique)

vampires amour magie fantômes notaire étude vampire chasse Vatican danger

Le 22.03.2017