Férocité

Sauvagerie induite

Quand certains sont pris de folie meurtrière, alors que rien ne les y prédisposaient… Un roman bien construit, à l’intrigue solide, dans un New York de magie à l’époque de Théodore Roosevelt.

Éditions MxM Bookmark

Accéder à la chronique

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s