L’horreur de la guerre

Quand la monstruosité n’est pas là où on la pense…

Une excellente uchronie sur la première guerre mondiale, qui mêle des éléments historiques revisités et le mythe de Frankenstein avec brio. Coup de ♥ !

guerre mondiale uchronie frankenstein création soldats sacrifice domination efficacité science histoire recherches Churchill Marie Curie
Éditions L’Atalante

Accéder à la chronique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s